4 choses à savoir sur l’asthme professionnel : définition, symptômes et mesures à prendre

4 choses à savoir sur l’asthme professionnel : définition, symptômes et mesures à prendre

4 choses à savoir sur l’asthme professionnel : définition, symptômes, et mesures à prendre

Comme son nom l’indique, l’asthme professionnel est une maladie causée par plusieurs facteurs qui arrivent principalement sur le lieu de travail. Les effets de l’asthme professionnel peuvent être limités pour que cette maladie ne puisse pas affecter votre capacité à exercer une activité professionnelle. L’employeur, le médecin du travail et/ou votre médecin doivent, ainsi, mettre en œuvre quelques mesures indispensables.

Asthme professionnel : définition

L’asthme professionnel est une maladie qui se déclenche par la présence de plusieurs facteurs sur le lieu de travail. Ces facteurs favorisent la crise d’asthme et ne font qu’aggraver les effets sur l’employé. D’une manière générale, l'asthme professionnel est d’origine allergique. Il se manifeste lorsque la personne asthmatique est exposée à des produits chimiques et/ou à des métaux sur son lieu de travail. La crise d'asthme peut également se produire si l’individu est régulièrement exposé à des substances d’origine animale et/ou végétale dont il est allergique.


L’asthme est une maladie qui peut être héréditaire, et pourtant, elle peut aussi se développer pour la toute première sur le lieu de travail, d’où ce que l’on entend par asthme professionnel. Par ailleurs, les études ont montré qu’en France, jusqu’à 15 % des asthmes sont provoqués sur le lieu de travail. Le développement de l’asthme professionnel dépend du mécanisme à l’origine de son déclenchement. Ainsi, il peut se développer très rapidement ou lentement, selon le cas du patient.


Quels sont les différents types d’asthmes professionnels ?

Homme asthmatique
On distingue trois différents types d’asthme professionnel, selon les facteurs qui ont déclenché la crise.

• L’asthme allergique professionnel : ce type d’asthme professionnel est le plus courant chez les employés, sachant qu’il est provoqué par une réaction allergique à un allergène. Il met du temps à se manifester puisque l’allergie va prendre le temps de se développer dans l’organisme. L’asthme allergique professionnel, donc, peut se déclarer au bout de plusieurs mois d’exposition à une substance étrangère.
• L’asthme déclenché par un irritant : si votre travail vous amène à être exposé régulièrement à des substances irritantes, il y a un grand risque que vous alliez développer de l’asthme. Il faut savoir que les fumées de combustion de matières plastiques, le chlore et les acides sont des substances irritantes qui sont à l’origine des crises d’asthme dans le milieu professionnel. Dans le cas d’une exposition peu élevée, c’est-à-dire modérée, l’asthme professionnel se développe lentement et ne se manifeste qu’au bout de plusieurs mois ou plusieurs années d’exposition. La maladie peut se développer beaucoup plus vite si jamais vous êtes exposée massivement et/ou accidentellement à des substances irritantes.
• L’asthme aggravé par le travail : la présence de certaines substances et la température extrême sur le lieu de travail peuvent aggraver les crises d’asthme. Ces derniers deviendront, alors, plus fréquents, plus intenses, et plus longs

Quels sont les différents symptômes de l’asthme professionnel ?

L’asthme professionnel se reconnaît par plusieurs symptômes, à savoir, la gêne respiratoire, une respiration sifflante et l’essoufflement. La maladie est en train de se développer si vous commencez à émettre des toux sèches ou si avez une sensation d’oppression au niveau de la poitrine. Si l’asthme professionnel est d’origine allergique, on peut le reconnaître par l’écoulement du nez (accompagné ou non de la désagréable sensation du nez qui pique et/ou bouchée), l’éruption cutanée, les yeux enflés, rouges, et irrités.

Les mesures à prendre en cas d’asthme professionnel

Reconversion professionnelle - métier du bois
Votre corps manifeste des symptômes d’asthme professionnel ? Il vous faut consulter le médecin du travail. Il prendra les dispositions nécessaires avec votre employeur pour limiter et réduire les risques d’exposition aux facteurs qui déclenchent cette maladie dans votre lieu de travail. Dans ce cas, des mesures collectives et individuelles seront mises en place :
• Remplacer le produit allergisant par un autre qui représente moins de risque.
• Mettre en place des dispositifs pour aspirer le gaz et les poussières
• Le port de masque et de gants pour se protéger contre les substances irritantes et/ou les allergènes.
• Revoir votre poste au sein de l’entreprise : vous serez affecté à un poste moins risqué pour votre santé.

Si l’asthme professionnel persiste et nuit à votre bien-être au travail et à votre vie quotidienne, il faut envisager de se reconvertir professionnellement ou opter pour des filtres respiratoires au charbon actif au quotidien. Ces filtres nasales sont conçues pour vous protéger contre différents polluants de la vie quotidienne.

RESPUR® : une solution tout-en-un pratique, efficace et


 durable contre les allergènes



photo de filtres respiratoires respur poour le nez

Articles Récents

Comment optimiser sa capacité respiratoire ?

Il est important de mieux respirer sachant que l’air est un élément vital. Découvrez nos conseils pour optimiser votre capacité pulmonaire et ainsi, mieux respirer dans la vie de tous les jours !

En savoir plus

Tout savoir sur l’allergie au pollen

L’allergie au pollen ou le rhume des foins est l’une des maladies respiratoires les plus fréquentes. Il est donc nécessaire de bien connaître cette maladie, ainsi, vous saurez comment le reconnaître et comment limiter l'exposition...

En savoir plus