4 conseils pour lutter contre les allergies respiratoires

4 conseils pour lutter contre les allergies respiratoires

Un homme qui éternue

Vous êtes une personne allergique ? Votre corps est particulièrement sensible aux allergènes ? Nous avons pris la peine d’élaborer pour vous ce guide pratique pour lutter contre les allergies respiratoires.

Retour sur la définition d’une allergie

Il faut savoir qu’une allergie est une réaction de l’organisme lorsqu’il est en contact avec un corps étranger et qu’il s’emballe. La raison de cette réaction excessive est que l’organisme n’arrive pas à assimiler ce corps étranger, c’est-à-dire, une substance allergène. Une allergie se détecte par un allergologue à travers un test cutané ou une prise de sang. Lorsqu’une personne souffre d’allergie respiratoire, alimentaire, ou encore cutanée, son corps libère une quantité excessive d’histamine. C’est pourquoi l’allergologue a tendance à prescrire des antihistaminiques pour remédier à ce phénomène. La prise d’épinéphrine est de rigueur si jamais les symptômes sont plus sévères. La désensibilisation est également un moyen efficace pour habituer votre organisme à un allergène et ainsi, éviter la réaction allergique.

Comment lutter contre les allergies respiratoires ?

Pour prévenir les allergies respiratoires, le principal réflexe à disposer, c’est sans doute d’éviter tout contact avec les allergènes qui provoquent la réaction allergique. Pour y parvenir, il faudra notamment éviter le tabac.

Prévenir les allergènes qui circulent dans l’air

Ainsi, pour prévenir les allergies de types aériennes, il est vivement conseillé d’éviter tout contact avec les allergènes respirés. Vous pouvez y parvenir en optimisant l’aération de votre pièce idéalement 2 fois par jour. Ouvrez les fenêtres avant 9 heures du matin et après 20 heures pour bien aérer votre chambre, pendant 10 minutes. Une fois de plus, n’hésitez pas à sortir le tabagisme de votre quotidien, que soit passif ou actif, étant donné que cela nuit sérieusement à votre santé, à vos poumons, et à votre fonction respiratoire. Dans la vie de tous les jours, l’utilisation de produits ménagers irritants est fortement déconseillée pour les voies respiratoires. Vous avez également intérêt à minimiser l’utilisation de parfum de synthèse.


Lorsque vous sortez en voiture, à vélo, et/ou à pied, privilégiez les axes routiers les moins fréquentés. Si vous voulez éviter de respirer les allergènes qui circulent dans l’air, il est conseillé de réduire la température de votre intérieur, idéalement à moins de 20 °C et l’humidité ambiante a moins de 70 % de taux d’hygrométrie. Si vous voulez éviter de respirer les allergènes qui circulent dans l’air, il est conseillé de réduire la température de votre intérieur, idéalement à moins de 20 °C et l’humidité ambiante a moins de 70 % de taux d’hygrométrie. Cela permet d’éviter le développement de moisissures et d’acariens. Surveillez les infiltrations d’eau, éviter les tapis et/ou la moquette en laine ou épais, n’oubliez pas d’aspirer votre matelas au moins 2 fois par mois.

Prévenir les allergies aux pollens

Vous souffrez d’allergie aux pollens ? Dans ce cas, il vous est conseillé de porter des lunettes lorsque vous sortez pour éviter que l’allergène entre en contact avec vos yeux, ou la conjonctive. Vous devez également vous laver les cheveux tous les jours. Pour être tenu au courant de l'actualité pollinique, rendez-vous sur le site du Réseau National de Surveillance Agrobiologique (RNSA).


Lutter contre les allergies aux acariens

Si vous souffrez d’allergies aux acariens, vous devez limiter au maximum les sources potentielles d’acariens dans votre intérieur. À l’exemple des peluches d’enfants et d’autres accessoires qui pourront favoriser le développement des acariens.


Lutter contre les allergies aux poils de chat et/ou de chien

Si vous avez des animaux domestiques et que vous êtes allergique, limitez au maximum votre contact avec eux. Pour y parvenir, vous pouvez notamment leur interdire d’entrer dans votre chambre. N’oubliez pas d’aspirer le sol le plus souvent possible pour vous débarrasser des poils d’animaux qui traînent dans la maison. Si votre allergie est plus sévère, le mieux, c’est d’éviter de vivre avec un animal domestique pour votre santé.

Quels sont les facteurs de risque pouvant déclencher une allergie respiratoire ?

Une fois de plus, le tabagisme passif est un facteur de risque non négligeable pour les femmes et les enfants. Ces personnes sont, en effet, plus susceptibles de développer des maladies respiratoires. La pollution de l’air et le changement climatique sont également des facteurs de risque importants qui peuvent favoriser les allergies respiratoires.

RESPUR® : une solution tout-en-un pratique, efficace et


 durable contre les allergènes



photo de filtres respiratoires respur poour le nez

Articles Récents

Tout savoir sur l’allergie au pollen

L’allergie au pollen ou le rhume des foins est l’une des maladies respiratoires les plus fréquentes. Il est donc nécessaire de bien connaître cette maladie, ainsi, vous saurez comment le reconnaître et comment limiter l'exposition...

En savoir plus